Concert Claire Diterzi, L'arbre en poche à Portes les Valence du 8 au 9 février 2018

Zoom sur les artistes

Plus d'infos sur le concert Claire Diterzi, L'arbre en poche à Portes les Valence

Depuis plusieurs anne es, Le Train The a tre scrute les e lans cre atifs les plus inattendus de cette artiste non-conformiste a l'envie insatiable d'agrandir et d'interroger l'horizon pop, confrontant tour a tour sa « discipline » a l'art pictural, au cine ma, a la danse et au the a tre contemporains. L'Arbre en poche est la premie re cre ation de sa toute jeune compagnie, librement inspire e des the mes du Baron perche d'Italo Calvino. Elle signe ici sa premie re mise en sce ne pluridisciplinaire mixant the a tre, musique contemporaine et baroque, chanson, pop e lectro et cirque. Elle convie au plateau un contre-te nor, un come dien, un trampoliniste, six percussionnistes et une chanteuse-guitariste. Un ve ritable de fi.

« (...) A l'origine du de fi, un roman emble matique de ce refus de rentrer dans un moule : Le Baron perche d'Italo Calvino, qui raconte la vie d'un jeune aristocrate de cidant a l'a ge de douze ans, suite a un diffe rend avec ses pa- rents, de grimper dans un arbre et de ne plus jamais en descendre. Derrie re l'e blouissante fantaisie de la fiction tragicomique, j'ai e te frappe e par la spiritualite qui se de gageait du roman, truffe de re fe rences philosophiques aux Lumie res. J'ai pris racine dans cette oeuvre monumentale, tout en e prouvant petit a petit le besoin de m'en de tacher pour ne pas devenir mange e par elle. Anagramme du Baron perche , L'Arbre en poche fera donc cohabiter des textes neufs et des actions transpose es, sur des musiques varie es, en s'inspirant du personnage rocambolesque d'origine, mode le de de vouement, de courage et d'opinia trete , qui tend a se re aliser en tant qu'e tre humain en cherchant « une voie vers une comple tude non individualiste a atteindre, en restant fide le a une autode termination individuelle ».

Au travers de ce spectacle, j'entends, en cette pe riode morose marque e par les attentats, le de sastre e cologique et la crise du capitalisme, traiter de la question philosophique fondamentale que nous pose l'auteur dans son Baron perche : celle de l'e mancipation. » Claire Diterzi

Infos réservation :

http://www.train-theatre.fr/